FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

HPV (papillomavirus humain)print

Un schéma à deux doses

publié le mercredi 3 septembre 2014

Des études récentes ont montré que la vaccination des jeunes filles selon un schéma en deux doses offre une protection suffisante. Dès lors, la Communauté flamande et la Fédération Wallonie-Bruxelles ont décidé, à partir de cette année scolaire 2014-2015, de passer de 3 à 2 doses dans le cadre de leurs programmes de vaccination.

Pour les jeunes filles qui commencent la vaccination à un âge plus tardif, une vaccination selon un schéma à 3 doses reste nécessaire pour une bonne protection.

Le cancer du col de l’utérus est lié à certaines infections à papillomavirus humain (HPV).

En Belgique, deux vaccins sont disponibles sur le marché :
- un vaccin quadrivalent (GardasilTM),
- un vaccin bivalent (CervarixTM).

Les deux vaccins protègent contre les HPV type 16 et 18, qui représentent les types le plus souvent impliqués dans les lésions précancéreuses qui peuvent conduire au cancer in situ. Le GardasilTM offre aussi une protection contre les types 6 et 11 qui peuvent occasionner des condylomes acuminés.

Jusqu’à présent, les deux vaccins étaient administrés selon un schéma à 3 doses 0-1-6 mois. Des études récentes ont montré que la vaccination, selon un schéma en deux dose, offre une protection suffisante aux filles les plus jeunes (1, 2, 3, 4). La durée précise de la protection doit cependant encore être déterminée.
Les deux vaccins contre l’HPV ont donc reçu de l’Agence eurpéenne du Médicament (EMA) un enregistrement européen officiel pour deux doses chez les jeunes filles de moins de 15 ans pour le CervarixTM et de 14 ans pour le GardasilTM (2). Un délai minimum de 6 mois doit être respecté entre l’administration de la première et de la seconde dose.
Pour les jeunes filles vaccinées après leur 14ème anniversaire pour le GardasilTM ou leur 15ème anniversaire pour le CervarixTM, la vaccination doit suivre un schéma à 3 doses pour assurer une bonne protection, car les adolescentes plus âgées développent moins rapidement une immunité. Lorsque la 2ème dose est administrée dans les 5 mois suivant la première dose, une 3ème dose doit toujours être donnée, ceci étant valable à tout âge.

Pour la pratique
Schémas de vaccination
Le nombre total de doses dépend de l’âge au moment de la première injection.
Cervarix TM
Age lors de la première injectionImmunisation et schémaFlexibilité pour la vaccination, si nécessaire
9 à 14 ans Deux doses à 0 et 6 mois Seconde dose entre 5 et 7 mois après la première
A partir de 15 ans et plus Trois doses à 0, 1 et 6 mois 2ème dose entre 1 et 2,5 mois après la 1ère dose
3ème dose entre 5 et 12 mois après la 1ère dose

Lorsque la 2ème dose est administrée dans les 5 mois suivant la première dose, une 3ème dose doit toujours être donnée, ceci étant valable à tout âge. Les données actuelles ne permettent pas de dire si un rappel sera nécessaire ou non. Lorsqu’une vaccination est commencée avec le CervarixTM, elle doit être poursuivie avec le même vaccin. Le CervarixTM ne peut être administré des jeunes filles âgées de moins de 9 ans.
La vaccination est administrée dans le muscle deltoïde.

Gardasil TM
Age lors de la première injectionImmunisation et schémaFlexibilité pour la vaccination, si nécessaire
9 à 13 ans Deux doses à 0 et 6 mois Seconde dose entre 5 et 7 mois après la première
A partir de 14 ans et plus Trois doses à 0, 1 et 6 mois 2ème dose entre 1 et 2,5 mois après la 1ère dose
3ème dose au moins 4 mois après la 2ème dose et 12 mois après la 1ère dose

Lorsque la 2ème dose est administrée dans les 5 mois suivant la première dose, une 3ème dose doit toujours être donnée, ceci étant valable à tout âge.
Les données actuelles ne permettent pas de dire si un rappel sera nécessaire ou non. Lorsqu’une vaccination est commencée avec le GardasilTM, elle doit être poursuivie avec le même vaccin.
Le GardasilTM ne peut être administré à des jeunes filles âgées de moins de 9 ans.
La vaccination est administré en intramusculaire, de préférence dans le muscle deltoïde ou la cuisse.

Vaccin gratuit
Le vaccin contre l’HPV est mis gratuitement à disposition des médecins vaccinateurs par le programme de vaccination
- en Flandre, pour toutes les filles fréquentant la première année de l’enseignement secondaire (ou nées en 2002 pour l’enseignement spécialisé). C’est vrai aussi pour Bruxelles, via les médecins qui commandent leurs vaccins sur Vaccinnet.
- en Fédération Wallonie-Bruxelles pour les jeunes filles qui fréquentent la 2ème année de l’enseignement secondaire, la 1ère S (supplémentaire) et la 1ère D (différenciée) ou qui sont âgées de 13-14 ans en enseignement spécialisé.

Tous les vaccinateurs peuvent commander pour ces jeunes filles le vaccin gratuit auprès des Communautés. La vaccination peut être administrée par le centre de médecine scolaire (CLB ou PSE) ou par un médecin choisi par la patiente. Dans ce cas, le ticket modérateur de la consultation est à sa charge.

Pour l’année scolaire 2014-2015, le vaccin GardasilTM est remplacé en Flandre par CervarixTM ; ce même vaccin est distribué par la Fédération Wallonie- Bruxelles.
Les jeunes filles concernées recevront jusqu’à 15 ans deux doses, avec un intervalle de 6 mois au cours de la même année scolaire, au lieu de trois. Les deux doses doivent être données avec le même vaccin (CervarixTM ou Gardasil TM). Si le schéma est initié avant l’âge de 15 ans, il sera aussi complété six mois après par une seconde dose.

Pour les filles qui ont reçu après leur 14ème anniversaire une première dose de GardasilTM ou après leur 15ème anniversaire une première dose de CervarixTM, la vaccination avec trois injections du même vaccin reste nécessaire pour une bonne protection.

Pour les jeunes filles plus âgées, jusqu’à 18 ans révolus, qui n’ont pas accès au vaccin gratuit, les vaccins doivent être achetés en pharmacie, sur prescription du médecin. Le remboursement par l’INAMI est prévu si la première dose est administrée avant l’âge de 19 ans. Le ticket modérateur est alors de ± 11 euros pour un assuré ordinaire. Pour obtenir le remboursement des 2ème et 3ème doses, le médecin prescripteur doit mentionner les dates de vaccination précédentes.

Références :
(1) B. Romanowski, T.F. Schwarz, L.M. Ferguson, K. Peters, M. Dionne, K. Schulze et al. Immunogenicity and safety of the HPV-16/18 AS04-adjuvanted vaccine administered as a 2-dose schedule compared with the licensed 3-dose schedule : results from a randomized study. Hum Vaccin. 2011 ; 7 : 1374–1386 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22048171
(2) Boxus M., Lockman L., Fochesato M., Lorin C., Thomas F. Giannini S.L. Antibody avidity measurements in recipients of Cervarix® vaccine following a two-dose schedule or a three-dose schedule. Vaccine. 2014 ; 32 (26) : 3232-3236. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X14005076
(3) A.R. Kreimer, A.C. Rodriguez, A. Hildesheim, R. Herrero, C. Porras, M. Schiffman et al. Proof-of-principle evaluation of the efficacy of fewer than three doses of a bivalent HPV16/18 vaccine. J Natl Cancer Inst, 2011 ; 103 : 1444–1451. http://dceg.cancer.gov/news-events/linkage-newsletter/2011-11/research-publications/hpv
(4) Jit, M., Choi, Y.H., Laprise, J.-F., Boily, M.-C., Drolet, M., Brisson, M. Two-dose strategies for human papillomavirus vaccination : How well do they need to protect ? Vaccine. 2014 ; 32 (26) : 3237- 3242
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pub-med/24726246
(5) GardasilTM : www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/ medicines/000703/human_med_000805.jsp
CervarixTM : www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/000721/human_med_000694.jsp&mid=WC0b01ac058001d124


Abonnez-vous à la newsletter