FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Voyages, migrants et vaccinationprint

Voyager en Europe et dans le bassin méditerranéen

publié le mercredi 13 avril 2016

Les voyages vers des destinations proches n’éveillent pas toujours l’attention, ni des touristes, ni des médecins. Pourtant, outre les vaccinations de base, la protection contre certaines maladies peut être indiquée.

L’Institut de Médecine Tropicale a ouvert une nouvelle rubrique consacrée à ce sujet dans son site, avec une cartographie.

Cette cartographie permet de distinguer

  • les pays du nord (Danemark, Finlande, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède). La vaccination contre l’encéphalite à tiques est conseillée dans certaines parties de la Norvège et de la Suède, en cas d’activités de plein air (camping, randonnées, etc).
  • les pays d’Europe centrale et orientale. Dans cette vaste région, selon la destination précise et le type de voyage ou d’occupations, une protection contre l’hépatite A et/ou la rage et/ou l’encéphalite à tiques peut être indiquée.
  • les pays du sud de l’Europe (pourtour méditerranéen de l’Espagne aux Balkans et à la Grèce). Ici aussi, selon la destination précise et le type de voyage ou d’occupations, une protection contre l’hépatite A et/ou la rage et/ou l’encéphalite à tiques peut être indiquée.
  • les pays de l’autre côté de la Méditerranée (Maghreb et Moyen-Orient). Une protection contre l’hépatite A est recommandée ; une protection contre la rage peut être indiquée en fonction de la destination précise et du type de voyage ou d’occupations.

Abonnez-vous à la newsletter