FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

Mpox : infection possible après vaccination

publié le lundi 16 janvier 2023

Une équipe de l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) décrit dans Eurosurveillance les cas de cinq patients belges atteints d’une infection à mpox (’variole du singe’) sévère peu après une vaccination préventive post-exposition (PEPV), ou après une primovaccination préventive (PPV) hors AMM (autorisation de mise sur le marché) avec une ou deux doses chez des personnes non immunodéprimées. Selon une deuxième étude de l’IMT, les contacts à haut risque sont contagieux dès quatre jours avant l’apparition des symptômes.

La vaccination est importante pour contenir l’épidémie de mpox (anciennement monkeypox). L’étude dans Eurosurveillance (1) décrit cinq patients présentant des symptômes sévères localisés de rectite et d’œdème pénien survenant entre 4 et 35 jours après la vaccination préventive post-exposition ou après une ou deux doses de vaccination préventive pré-exposition hors AMM avec le vaccin MVA-BN. Le séquençage du génome n’a fourni aucune indication de variants d’échappement immunitaire.
Les auteurs concluent que les professionnels de la santé et les personnes à risque doivent être conscients des infections possibles survenant peu de temps après la vaccination et de la nécessité d’autres mesures préventives.

Après avoir examiné des échantillons de vingt-cinq "contacts à haut risque" (partenaires sexuels et colocataires de personnes infectées), l’IMT conclut dans une deuxième étude (2) que les participants étaient parfois potentiellement contagieux quatre jours avant d’être testés positifs. Les personnes infectées peuvent déjà transmettre le virus mpox avant qu’ils n’aient des symptômes. Ce serait une explication importante de la propagation du virus. Le risque d’infection par contact sexuel est également beaucoup plus élevé qu’on ne le supposait auparavant. Le risque de contacts non sexuels, en revanche, est très faible.

Plus d’informations :
- (1) Berens-Riha N, De Block T, Rutgers J et al. Severe mpox (formerly monkeypox) disease in five patients after recent vaccination with MVA-BN vaccine, Belgium, July to October 2022. Euro Surveill. 2022. 27(48):pii=2200894. https://doi.org/10.2807/1560-7917.ES.2022.27.48.2200894
- (2) Brosius I, Van Dijck C, Coppens J et al. Pre- and asymptomatic viral shedding in high-risk contacts of monkeypox cases : a prospective cohort study. medRxiv 2022.11.23.22282505
doi : https://doi.org/10.1101/2022.11.23.22282505


Abonnez-vous à la newsletter