FR | NL
Accueil | A propos de Vax Info | Liens | Contact

Actualitésprint

Prévalence de la rougeole et élimination

publié le lundi 14 novembre 2022

Les résultats d’une étude longitudinale de sérosurveillance/prévalence de la rougeole, menée entre 2003 et 2020 au Japon, ont été publiés dans Vaccine. Il apparaît que la séroprévalence de la rougeole augmente au cours du processus d’élimination de la rougeole, tandis que les taux d’anticorps décroissent.

L’étude a calculé le taux d’anticorps spécifiques de la rougeole et le nombre effectif de reproduction (Re) et a comparé les données en quatre périodes :
- période 1 (2003-2006) : avant l’introduction de la deuxième injection du vaccin contre la rougeole ;
- période 2 (2007-2010) : élimination précoce de la rougeole ;
- période 3 (2011-2014) : retard vers l’élimination ;
- période 4 (2015-2020) : après l’élimination.
La séroprévalence pour la rougeole a progressivement augmenté de la période 1 (88,3 %) à la période 4 (95,7 %). Le niveau de séroprévalence de la période 1 était significativement inférieur à celui des autres périodes, avec un taux d’anticorps (IgG spécifiques mesurés par agglutination - PA) ≥ 16 comme positif. En revanche, les taux d’IgG spécifiques ont diminué de manière significative de la période 1 à la période 4. Avec le niveau de protection (taux PA ≥ 128 et ≥ 256) comme positif, le nombre effectif de reproduction a progressivement augmenté de la période 1 (1,8 et 2,3) à la période 4 (2,5 et 4,8, respectivement).

La diminution des niveaux d’anticorps contre la rougeole peut augmenter la sensibilité à la rougeole, ont déclaré les auteurs. Cette tendance pourrait impliquer une limitation de l’immunité vaccinale, après l’élimination de la rougeole, en l’absence d’un rappel naturel via des souches sauvages.

Plus d’informations : Kurata T, Takeshi M, Kanbayashi D et al. Increasing seroprevalence but waning herd immunity against measles after elimination : Longitudinal seroepidemiology of measles in Osaka Prefecture, Japan, 2003–2020. Vaccine. 2022. 40(46) : 6581-6588
https://doi.org/10.1016/j.vaccine.2022.07.025


Abonnez-vous à la newsletter